Des gestes déplacés dans un véhicule

Un chauffeur de la société Uber aurait eu des gestes déplacés envers deux étudiantes à Strasbourg.

Photo illustration

Elle était tétanisée

Une étudiante a raconté sur les réseaux sociaux, sa mésaventure à bord d’un véhicule Uber à Strasbourg dans la nuit de samedi à dimanche, à bord du lequel elle aurait été victime de gestes déplacés de la part du chauffeur.

Elle a fondu en larmes

« Il a pris ma main, il a entrelacé ses doigts dans les miens. Il a posé sa main avec la mienne sur ma cuisse, puis sur la sienne. J’étais tétanisée  » raconte la jeune femme dans son récit. Une fois arrivé devant chez elle, celui-ci aurait approché sa tête pour essayer de l’embrasser, mais elle heureusement réussi à s’échapper, avant de fondre ensuite en larmes.

Une autre victime

Ce ne serait pas la première victime de cet homme, puisque qu’une autre femme a raconté également ce qui lui est arrivé, « Il m’a pris la main, m’a touché la cuisse. Quand je lui ai demandé sèchement d’arrêter » celui a répondu ‘‘ Ah je pensais que vous étiez plus bourrée que ça « .

Deux plaintes

Les deux femmes ont décidé de déposer plainte. De son côté, l’entreprise Américaine a contactée la jeune femme, en précisant qu’elle peut également fournir aux forces de l’ordre l’ensemble des informations pour l’enquête.