Un vaste réseau démantelé

Une dizaine d’individus ont été interpellés pour des Escroqueries dans l’agglomération Strasbourgeoise.

Photo illustration : Vlad Alexandru Popa

Le Bon Coin

C’est à la suite d’une longue enquête que les enquêteurs des directions des polices judiciaires de Strasbourg et Lyon, ont interpellé une dizaine d’individus qui sont soupçonnés d’escroqueries opérés sur l’agglomération Strasbourgeoise via des repérages effectués d’annonces sur toute de la France sur le site Le Bon Coin.

Ils repéraient des annonce de voitures

C’est donc grâce à ce célèbre site de vente en ligne, que ces individus repéraient des annonces de voitures et en particulier des berlines vendus entre 5 000 et 10 000 €. Une fois devant le vendeur, ils se faisaient passer pour des professionnels de l’automobile, tandis que pendant ce temps là deux ou trois personnes s’amusaient à distraire le vendeur, l’une des premières victimes a été identifié à Villefranche-sur-Saône.

De l’huile à la sortie du pot d’échappement

Un autre individu profité donc de l’occasion pour verser avec l’aide d’une burette dissimulée, un liquide à la sortie du pot d’échappement ou sur le bloc-moteur dans l’objectif de négocier une importante ristourne concernant le véhicule qui allait nécessiter beaucoup travaux de réparation.

Les véhicules étaient revendus en Allemagne

Ils insistaient pour que la victime paye en liquide où ils repartaient avec un rabais de 3 000 € en moyenne. Ensuite c’est en Allemagne, que les véhicules étaient revendus avec une augmentation de la valeur, Les malfrats étaient originaires pour la plupart de la Roumanie et âgés entre 18 et 70 ans avec un chef de 40 ans, au mois de mars eu lieu une première interpellation et la semaine dernière le reste de la bande a pu être interpellé grâce à l’étude des téléphones portables.

Des mandats de dépôt et des contrôles judiciaires

Les individus ont été mis en examen, trois d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt et les autres sous contrôle judiciaire dans l’attente de leur jugement.