Le corps est celui de Sophie Le Tan

Le corps retrouvé dans une forêt du Bas-Rhin est celui de l’étudiante Sophie Le Tan, confirme la procureure du TGI de Strasbourg.

Capture d’écran : Facebook

Les analyses ADN est identique au profil génétique de Sophie Le Tan

La procureure du parquet de Strasbourg, Yolande Renzi a confirmé ce samedi soir que le corps retrouvé dans une forêt de la commune de Grendelbruch, est bien celui de Sophie Le Tan. « Les analyses ADN (…) viennent de révéler que le profil génétique féminin mis en évidence est identique au profil génétique de Sophie Le Tan » indique un communiqué.

Une étudiante sans histoire

La jeune femme âgée vingt-et-un ans, était une étudiante sans histoire. En septembre 2018,elle s’était rendue à Schiltigheim afin de visiter un appartement après avoir répondu à l’annonce d’un particulier, Jean-Marc Reiser.

 » Nous sommes bouleversés par cette nouvelle  »

 » Nous sommes bouleversés par cette nouvelle, partagés entre la douleur à l’idée des souffrances que Sophie a dû endurer, et le soulagement de l’avoir enfin retrouvée  » peut-on lire sur la page Facebook (Mobilisation pour Sophie Le Tan).