Sept mineurs devant le Tribunal de police

Sept mineurs sont convoqués à la barre du Tribunal de police pour avoir pratiqué le  » tram-surfing « .

Photo Archives : Actu67

Des jeunes gens devant le Tribunal de police

Sept mineurs sont convoqués devant le Tribunal de police pour avoir pratiqué le  » tram-surfing  » à l’arrière d’une rame de Tramway de la CTS à Strasbourg. C’est grâce à la vidéo-protection qu’ils ont pu être identifiés. Depuis quelques années,  » le tram-surfin  » s’est développé sur les réseaux sociaux, cela consiste à s’accrocher à un tramway, lorsqu’il est en marche.

Le  » tram-surfing  » une pratique très dangereuse

Seulement voilà, c’est une pratique très dangereuse qui peut tourner au drame, surtout qu’il y a déjà eu des accidents, comme notamment à Lyon où un garçon de 17 ans, s’est retrouvé entre la vie et la mort après avoir heurté violemment le sol et en 2013, un homme sur le toit d’une rame de métro de la RATP, a perdu la vie après percuté de plein fouet l’entrée d’un tunnel.

Une phénomène venu de Russie

En 2013, un homme a perdu la vie après avoir percuté de plein fouet un tunnel de la ligne six près de la station Edgar-Quinet du réseau de la RATP. Ce phénomène qui est né en Russie et en Inde où les pratiquants se filmaient en se lancent des défis, la vidéo est ensuite diffusée sur les réseaux sociaux. Cette pratique s’est exportée en Allemagne, mais aussi au Royaume-Uni avant d’arriver en France.

Publicités