Le suspect reconnaît

Un jeune homme de vingt-deux ans reconnaît sa participation active lors l’incendie mortel à Schiltigheim.

Il reconnaît sa participation active

Un jeune homme âgé de vingt-deux ans a été placé en garde à vue dans les locaux du commissariat de Strasbourg. Selon le parquet, il reconnaît sa participation active aux faits, lors de l’incendie mortel ayant notamment causé la mort d’un jeune garçon de onze ans, dans la nuit de lundi à mardi à Schiltigheim.

Pas d’explications précises concernant son geste

Le parquet précise que le suspect ne donne pas d’explications précises concernant son geste. En l’état de l’enquête, il n’existe aucun élément en faveur d’un acte à caractère raciste. Le jeune homme a fait l’objet d’un examen psychiatrique, il est toutefois accessible à une sanction pénale.

Il affirme avoir bu la veille

Repéré via la vidéosurveillance, il a reconnu devant les enquêteurs avoir bu la veille au soir en compagnie d’amis et qu’il était ivre au moment des faits, sept heures avant son interpellation. D’après une source du dossier, il n’y a aucun élément qui permet de soupçonner l’existence d’un éventuel complice.

Déjà connu pour des dégradations volontaires par incendie

Sans profession, il a déjà été condamné par le passé pour des dégradations volontaires par incendie, il est aussi soupçonné d’avoir mis le feu à une benne à ordures, qui a provoqué l’embrassement à un véhicule à proximité peu de temps avant le début de l’incendie de l’immeuble.

Déféré pour une mise en examen

Il doit être déféré au cours de la journée de ce jeudi, en vue d’une mise en examen. En ce qui concerne, l’homme âgé de vingt-trois ans, interpellé dans la nuit de lundi à mardi, celui-ci a été mis en cours de cause.

https://actu67.wordpress.com/2019/09/03/un-enfant-meurt-dans-un-incendie-criminel/

Publicités