Insulte et doigt d’honneur au commissariat

Une plaignante a été placée en garde à vue, après avoir outragé des policiers.

Photo illustration

Insulte et doigt d’honneur

À l’accueil du commissariat de la capitale alsacienne, une plaignante a décidé d’insulter et de faire un doigt aux fonctionnaires de police.

En garde à vue

Elle a été placée en garde à vue, elle risque un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

Publicités