Une importante opération des forces de l’ordre s’est déroulée ce jeudi matin dans le quartier de l’Elsau à Strasbourg

unterelsau

Photo : Google Street-view

Sous l’autorité conjointe du préfet et du procureur de la République

C’est sous l’autorité conjointe du préfet et du procureur de la République que s’est déroulé ce jeudi matin à Strasbourg (rue de l’Uterelsau) dans le quartier de l’Elsau, une opération de police avec la mobilisation de cent trente policiers nationaux et municipaux et gendarmes et les divers services de l’Etat.

Cette opération a dans le viseur cinq à six professionnels (identifiés)

Le président de l’Eurométropole Robert Herrmann s’est rendu sur les lieux dans la matinée. Cette opération a dans le viseur cinq à six professionnels (identifiés), qui se sont dispatchés sur une dizaine de passerelles. Cela fait bien longtemps qu’ils se sont installés sur des terrains privés ou appartenant à la ville de Strasbourg. C’est au titre du droit du travail, de l’urbanisme et de la police de l’environnement, qu’ils sont soumis à des contrôles.

Aucune interpellation

Il existe le syndrome de Diogène qui est décrit par Clark en 1975 afin de cractériser un trouble du comportement conduisant à des conditions de vies négligées ou même insalubres, Robert Herrmann a d’ailleurs donné l’exemple d’un amas de ferraille que l’on peut apercevoir depuis l’autoroute. Les forces de l’ordre ont procédé à aucune interpellation lors de cette opération, un bouchon de curiosité s’est formé sur l’A35 qui longe la rue de l’Unterelsau.