Un important contrôle avait lieu vendredi 22 mars en fin d’après-midi sur la B28 à Kehl

Photo illustration

Une cinquantaine d’agents

Ce vendredi 22 mars, un important contrôle s’est déroulé sur la route B28 à Kehl (Allemagne). Une cinquantaine d’agents de la police fédérale, de la Police d’état et aussi des douaniers étaient sur le terrain pour contrôler les conducteurs.

650 personnes contrôlées

Les autorités ont contrôlé 650 personnes et 214 véhicules, mais aussi 6 autocars (internationaux de longues distances). Il s’agit d’un contrôle Flashpoint, une opération menée par la police fédérale d’Offenbourg avec les policiers de Bad-Bergzabern et de l’escadron d’Oberschleibheim.

700 comprimés de Subutex

Lors de ce contrôle, les policiers ont interpellé 2 ressortissants Russes, qui sont suspectés d’avoir importé 700 comprimés de Subutex depuis la France vers l’Allemagne. Ils devront répondre d’avoir transporté une quantité raisonnable de stupéfiants, par ailleurs les policiers ont constaté, que le véhicule n’était ni assuré et ni encore moins approuvé. Les 2 ressortissants ont été présentés à un magistrat.

Un Français interpellé

Un Français à lui aussi été interpellé, il était recherché dans le cadre d’un mandat d’arrêt. L’homme avait été condamné à 96 jours d’emprisonnement pour une affaire de stupéfiants, À l’intérieur de son véhicule, les policiers ont découvert une petite quantité de marijuana. Des dizaines de personnes ont été trouvés coupables d’infractions, concernant des affaires d’armes (couteaux à main, mais aussi des matraques telescopiques et des d’aérosols au poivre qui sont sous licence interdite).

6 conducteurs sous l’emprise de stupéfiants

Toujours lors de cette opération de police, 6 conducteurs ont été contrôlés sous l’emprise de stupéfiants, certains ont même été trouvés au volant d’un véhicule dans un état alcoolique. Ils ont dû laisser leur véhicule. Par ailleurs un citoyen russe, s’est rendu illégalement en France, au cours de contrôle, l’homme n’avait pas de papiers d’identité. Il s’est vu renvoyer dans le pays voisin et il s’est vu interdire l’entrée sur le territoire durant plusieurs années.

Une opération menée dans la lutte contre la migration illégale et les stupéfiants et la lutte contre les armes

Cette opération de police, a été menée dans le cadre de la lutte contre la migration illégale, mais aussi contre les stupéfiants et aussi la criminalité concernant les armes.